Comment faire une reconversion professionnelle réussie ?

Les bonnes questions pour une reconversion professionnelle

Questions que vous vous posez ou que vous devez vous poser sur la reconversion professionnelle et le bilan de compétences :

  • Comment fait-on pour s’évaluer ?
  • Quelles personnes sont aptes à me conseiller dans ma reconversion professionnelle ? Qui puis-je écouter pour éviter de regretter mon choix plus tard ?
  • A qui il faut s’adresser ?
  • Quel budget pour une reconversion professionnelle de qualité (coût formations, bilan de compétences, accompagnement…)?
  • Comment évoluer dans sa reconversion professionnelle ?
  • Quels sont les secteurs porteurs ?
  • Comment trouver le job de mes rêves ?
  • Où trouver la bonne formation ? Quelle formation me correspond le mieux?
  • J’aimerais changer de métier, mais je ne sais pas quoi faire.
  • Je veux changer de poste, de métier ou de région
  • Est-ce compliqué de créer ma boite ?
  • Je veux créer mon auto entreprise et devenir indépendant : comment faire ?

 

Un Coaching Jobtimise Recherche d’Emploi et entretiens d’embauche à distance en appel vidéo

 

Quels sont les métiers qui recrutent ? Quels sont les métiers où il y a des besoins ?

Pour bien se reconvertir et trouver un métier ainsi qu’une carrière où il y a de l’avenir, il faut prendre de la hauteur. Jobtimise interroge les différents acteurs de l’économie et en tire par anticipation les meilleurs débouchés pour ses clients en reconversion professionnelle. Le tout est de voir quelles sont les entreprises qui gagnent de l’argent (elles recruteront), quels sont les changements majeurs (par exemple l’apparition de nouveaux besoins suite à une crise), quels sont les grands projets ou les réformes lourdes (par exemple, l’argent alloué à la transition énergétique), quels entreprises ont levé des fonds et combien (elles vont recruter) etc.

Liste des 100 métiers qui recrutent et vont recruter dans le futur pour votre reconversion pro

Cette liste est basée sur le croisement de plusieurs enquêtes réalisées par des cabinets de recrutement ainsi que sur les échanges réguliers que les équipes de consultants de Jobtimise ont avec des entrepreneurs, des DRH, des chasseurs de tête et des hauts fonctionnaires en charge de ces sujets.

  • Accompagnant Éducatif et Social (AES)
  • Administrateur / Administratrice sécurité
  • Agent des finances
  • Aide-soignant
  • Analyste S.O.C
  • Animateur 2D-3D
  • Animateur    (VE)
  • Architecte
  • Assistante maternelle
  • Auxiliaire de vie
  • Auxiliaire puéricultrice
  • Bio-informaticien
  • Brand Manager
  • Business Analyst
  • Business developer
  • Category manager
  • Chargé(e) de mission développement durable
  • Chef de projet applis mobile
  • Chef de projet digital
  • Chef de projet e-CRM
  • Chef de projet numérique édition
  • Chef de Projet Web
  • Chef de Projet Web Mobile
  • Chief data officer
  • Commis de cuisine
  • Community Manager
  • Conseiller en beauté
  • Consultant(e) sécurité organisationnel
  • Content Strategist
  • Creative technologist
  • CRM Manager
  • Data analyst
  • Data engineer
  • Data protection officer
  • Data Scientist
  • Développeur / développeuse sécurité
  • Développeur back-end
  • Développeur de jeux vidéo
  • Développeur front-end
  • Développeur full-stack
  • Développeur informatique
  • Développeur mobile
  • Développeur web
  • DevOps
  • Diététicien
  • Digital Analyst
  • Digital brand manager
  • Digital marketing manager
  • Eco-concepteur
  • Electricien
  • Ethical sourceur (les acheteurs éthiques)
  • Évaluateur / Évaluatrice sécurité
  • Expert cybersécurité
  • Game designer
  • Géomaticien
  • Gestionnaire de paie
  • Growth Hacker
  • Hôtesse de l’air
  • Infirmier
  • Ingénieur cloud computing
  • Inspecteur de permis de conduire
  • Intégrateur / Intégratrice de sécurité
  • Intégrateur Web
  • Juriste spécialisé en cybersécurité
  • Life coach (coach de vie)
  • Mécanicien
  • Mécanicien dans l’aéronautique
  • Modeleur 3D
  • Ouvrier qualifié du bâtiment
  • Pentester
  • Planneur stratégique
  • Product manager (owner)
  • Professeur
  • Prothésiste
  • Psychiatre
  • Psychothérapeute
  • Rédacteur web
  • Référenceur Web
  • Responsable Affiliation
  • Responsable E-commerce
  • Résponsable éditorial Web
  • Responsable RSE – développement durable
  • SEM manager (SEA et SEO)
  • Serveur
  • Social Media Manager
  • Soigneur animalier
  • Sophrologue
  • Technicien(ne) sécurité
  • Testeur (chasseur de bugs)
  • Traffic manager
  • Ux/Ui Designer
  • Veilleur e-réputation
  • Web evangelist
  • Webdesigner

N’ayez pas peur du digital dans votre transition professionnelle

Les multi diplômés vont naturellement vers le digital où il y a un réservoir d’emplois important, mais les autres? Ils se sentent souvent peu qualifiés et ont peur d’échouer alors beaucoup n’essayent pas. Pourtant, ils négligent leurs nombreux talents et c’est le rôle d’un bilan de compétences de leur faire prendre conscience de leurs atouts. Le plus grand obstacle à l’évolution est le manque d’enthousiasme or, dès qu’on est valorisé et qu’on sent qu’on peut faire des choses, on se voit pousser des ailes.

De très nombreuses formation dans le digital sont gratuites et accessibles à toute personne motivée. Et il y a une excellente nouvelle pour la reconversion professionnelle : contrairement à l’école, vous avez le temps ! Vous vous formez au rythme que vous voulez jusqu’à avoir acquis les connaissances voulus. Sans pression. C’est 10 jours ou 10 mois, selon votre choix. Répétons-le, ce n’est pas comme à l’école où le jugement et la note sont partout. Dans le monde professionnel, on attend juste que les personnes acquièrent les savoirs. C’est tout.

Exemple de formations intéressantes dans le digital (qui sont en plus gratuites) :

https://learndigital.withgoogle.com/ateliersnumeriques

https://docs.microsoft.com/fr-fr/learn/

Il y a tout à gagner à se former en permanence…sans pression…pour une belle reconversion

La logique du job à vie et du parcours linéaire se heurte de plus en plus souvent aux changement majeurs que le monde connaît désormais à intervalles réguliers. Se former seul à un nouveau métier va devenir une routine de même que la reconversion professionnelle n’est plus du tout un sujet tabou. Un belge, un luxembourgeois ou un français auront à se reconvertir professionnellement entre 3 et 5 fois dans les prochaines décennies. Pas de drame : cela se fait à son rythme et avec des outils beaucoup moins stressant que ne l’étaient le lycée ou l’université. On est entré dans une logique d’acquisition de savoirs et de formations en vue d’être réutilisées dans le travail quotidien, c’est ça la reconversion professionnelle. Nul besoin de chercher plus loin.

En étant bien accompagné et épaulé, ça se passe la plupart du temps très bien et c’est même passionnant d’apprendre de nouvelles choses et de voir qu’on est toujours capable de proposer sa valeur ajoutée dans des situations nouvelles.

Savez-vous ce qu’est le Compte Personnel d’Activiré CPA ? https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34029 C’est un nouvel atout pour toute personne qui souhaite entamer une reconversion professionnelle.

Il y a tout à gagner à parler aux professionnels des secteur pour bien se reconvertir

Avant de décider de son orientation dans la reconversion professionnelle, il faut parler à un maximum de personnes qui travaillent dans les domaines qui vous intéressent. D’abord, il ne faut jamais se fixer sur un seul métier mais en avoir deux ou trois en tête puis parler à des gens qualifiés avant de se décider. Ensuite, il faut planifier en se posant les bonnes questions : ressources nécessaires, temps nécessaires, salaire espéré (minimum, normal, maximum et bien vérifier auprès des pros), possibilités, restrictions ou au contraire opportunités… C’est en cela qu’un bilan de compétences avec de super professionnels va être vraiment très utile.

Une reconversion pro réussie passe par un bilan de compétences de grande qualité

Comment organiser ma reconversion professionnelle ?

Étape 1 : Bilan de compétences

Le Bilan de compétences est évidemment une étape essentielle car elle permet de définir ses attentes en répondant à plusieurs questions pertinentes, de constater le chemin parcouru et de voir quelles sont les compétences transposables d’un métier à un autre dans la reconversion professionnelle. Peu de gens sont conscients de tout ce dont ils sont capables et encore moins ont en tête toutes les possibilités et opportunités qui existent. Même en période de crise aiguë.

Étape 2 : Réseautage virtuel et en direct

Il faut s’adresser à un maximum de personnes qui connaissent le sujet dont vous comptez parler et leur poser les questions précises. L’essentiel, répétons-le, est de parler à des experts. Il ne vous faut pas des opinions seulement mais des faits concrets sur lesquels vous pourrez adosser votre réflexion. Il faut ainsi utiliser les moyens numériques, et en particulier LinkedIn, mais aussi les rencontres directes à travers les applis de rencontres professionnelles comme Shapr ou MeetUp.

Étape 3 : Formation si nécessaire

Si vous avez déduit de votre réflexion et de vos recherches qu’il faut acquérir des formations ou une spécialisation, vous pouvez planifiez celles-ci soit en parallèle de vos activités actuelles, soit carrément reprendre les chemins de l’école pour une certaines durée. Il existe des financements nombreux dans les pays développés car les gouvernants savent que c’est un enjeu social majeur.

Étape 4 : Recherche active d’emploi ou Création d’entreprise en “Jobtimisant”

De nombreuses possibilité s’offrent à vous : rejoindre une grande entreprise, rejoindre une PME, rejoindre une startup, devenir indépendant, créer vous-même une entreprise. Pour que ça marche, il faut très sérieusement peser les avantages et inconvénients de chaque décision ; ensuite, lancez-vous vers la reconversion professionnelle choisie !

Conseils personnalisés en Bilan de Compétences pour la reconversion professionnelle

Quelle différence selon les pays ?

Reconversion professionnelle et bilan de compétences en France

La France alloue de très importants montants pour aider dans la reconversion professionnelle et les acteurs publics sont conscients des risques sociaux à laisser s’installer le chômage sans proposer une alternative et des reclassements satisfaisants. Le défaut est la quantité de dispositifs pour accéder aux financements. Une personne peut avoir droit jusqu’à 18.000€ mais il faut s’armer de patience et aller d’administration en administration pour que la prise en charge d’une formation diplomante soit réalisée. Pour le bilan de compétences, c’est heureusement devenu beaucoup plus simple récemment et cela a grandement facilité la reconversion professionnelle à des milliers de personnes.

En outre, l’écosystème startups s’est réveillé dans le pays et l’ambition de fonder une Startup Nation s’est accompagné de beaucoup de bonnes nouvelles sur le front de l’emploi.

Reconversion professionnelle et bilan de compétences au Luxembourg

Avec les récentes crises, un pays comme le Luxembourg est vu par ses voisins comme un havre de paix et de sécurité en ces temps troublés. Les grandes entreprises continuent à regarder avec intérêt le grand duché et les amortisseurs sociaux sont solides. La reconversion professionnelle offre en outre l’avantage d’être orientée par la force des choses : vous pouvez facilement voir ce qu’il est possible et pas possible de faire. Les secteurs où l’offre est abondante au Luxembourg sautent aux yeux et obtenir des informations sur les possibilités est aussi simple que de contacter deux ou trois cabinets de recrutement.

Reconversion professionnelle et bilan de compétences en Belgique

En Belgique, la dynamique de la reconversion professionnelle est lancée et les dispositifs sont sur la place. Surtout à Bruxelles évidemment. Les formations courtes ou moyennes se démocratisent. Des dispositifs comme La Cité des Métiers sont très utiles et permettent de s’y retrouver ; ils sont tout à fait complémentaires d’un bilan de compétences qui offrira du sur-mesure et s’intéressera au porte-feuilles de compétences qui est le vôtre.

Une reconversion professionnelle réussie passe par la réalisation d’un bilan de compétence précis

Que peut m’apporter un bilan de compétences Jobtimise dans ma reconversion ?

Ce que Jobtimise apporte, c’est la connaissance très fine des opportunités et des entreprises qui recrutent mais aussi une qualité d’écoute grâce à la qualité et à l’expérience de nos consultants qui sont les meilleurs dans leurs domaines. Enfin, c’est aussi un engagement unique qui est celui de Jobtimise : nous vous suivons jusqu’à la réalisation de votre projet de reconversion professionnelle, le temps qu’il faudra !

 

 

Contactez nous

Besoin d'un renseignement ? Envoyez-nous un message et nous vous répondrons rapidement.

Start typing and press Enter to search

Accédez au e-book